la belle histoire de Douzabelle


La douce histoire de DOUZABELLE


La douce histoire d' isabelle, Douzabelle...


"Je suis née dehors...


Ma mère n'a pas été stérilisée par ses maîtres, qui n'ont en plus , même pas vu qu'elle était pleine, ils s'en moquaient; et ils n'ont pas surveillé le moment de la naissance...
Mon frère est mort à la naissance, il pleuvait ce jour là, il a pris froid. Ma soeur et moi, notre mère a eu le temps de nous transporter à l'abri. Mais quand elle est revenue chercher notre petit frère, celui-ci était tout froid; elle l'a laissé sur place, il n'y avais plus rien à faire.
Notre maman nous a bien nourri, nous avons grandi puis elle est repartie vivre chez ses maîtres. Ma soeur et moi sommes devenues ce que les humains appellent des chats errants...
Quand j'ai été assez grande pour être "prise" par mes copains chats errants, j'ai mis au monde dehors 3 bb, Frisco, Fraize et Figaro.
Une dame m'a donné à manger, ce qui m'a aidé à les nourrir. Mais cette dame ne voulait pas de mes bb. Quand ils ont été suffisamment grands, ils sont venus avec moi pour manger dans la gamelle de la dame, mais la dame chassait mes petits.

ça me faisait mal au coeur, je voulais me priver pour eux, mais pas moyen. La dame ne voulait pas d'autres chats...Pourtant des bb chatons...


Et un jour, la dame a appelé des gens pour venir me chercher moi et mes petits....Une dame que je n'avais jamais vu avant, a installé une cage, un piège, sur le terrain de la dame. J'ai eu tellement peur!!
Mais mes petits avaient si faim....cette dame avait mis dans le piège de la viande qui sentait bon, et mes petits ont fini par y rentrer...moi je savais bien qu'il ne fallait pas. Et l'un après l'autre, ils ont été pris. Je me suis enfuie, laissant mes bb à ces humains, mais quoi faire ??!!Je ne les ai jamais revus...

La dame est revenue, mais moi je ne voulais pas rentrer dans le piège...Pas folle!
La dame qui me nourrit était gentille avec moi, elle me parlait et surtout me donnait à manger.
Un jour elle a ouvert sa cuisine et a posé ma gamelle dans la pièce. C'était bizarre mais j'avais confiance en elle. J'avais tellement faim, je suis rentrée. Et là, elle a refermé la porte. J'étais prise au piège! J'ai essayé de m'enfuir, j'ai grimpé aux murs, mais tout était fermé! une grande cage en quelque sorte! Puis la dame m'a laissé enfermé toute seule.
Je me suis cachée derrière le frigo.
Et la méchante dame qui avait attrapée mes petits est arrivée dans la pièce. OH non!!!! j'ai eu peur, j'ai sauté partout, et j'ai du atterrir sur le frigo. Et là, j'ai attendu de savoir ce qui allait se passer. La méchante dame me parlait tout doucement, bizarre. Elle s'est approchée de moi. Et j'ai été tétanisée. Je ne pouvais plus bouger. J'aurais pu mordre, me débattre, mais j'avais tellement peur de ce qu'elle allait me faire....Elle m'a doucement mais rapidement attrapé par la peau du cou et m'a glissé dans une petite cage fermée; j'étais dans le noir. Je me suis calmée.

J'ai entendu du bruit, une voiture, puis je me suis retrouvée dans une grande cage où il y avait mes 3 petits bb! J'étais contente qu'ils soient en bonne santé et de les revoir, ça m'a un peu calmée. Ils se sont tout de suite mis à téter, ça les a rassuré, les pauvres petits!

 

 

 

 

 

 

 

J'ai même allaité un "petit roux", chaton abandonné.

 

Sinon on avait à manger à volonté, il y avait d'autres chats autour de nous.
Et la dame est revenue et elle a cherché à me caresser....Que je n'aimais pas ça!!
Il faisait chaud, c'était l'été. Une nuit, j'ai essayé de m'enfuir. J'ai réussi à soulever la cage et me faufiler à travers le grillage de la fenêtre. Et j'ai couru!! j'ai marché marché marché...Pendant plusieurs jours, j'ai marché tout droit....sans manger...J'avais faim. Et un jour, je me suis retrouvée devant la maison de la dame qui me donnait à manger. Elle a été surprise de me revoir et m'a tout de suite donner à manger et à boire. Comme j'étais heureuse!! je pensais à mes bb, mais je ne pouvais rien faire pour eux!

Les semaines ont passé, la routine de la vie dehors, attendre devant les maisons ou les poubelles le peu de manger qu'on peut trouver. S'abriter les jours de pluie...Faire attention aux voitures, aux humains et aux chiens.
Le froid commençait à arriver...Je pense que j'attendais de nouveau des bb. Encore mettre aux monde des chatons dehors au froid....Quelle vie!

Et là, non ! encore la méchante dame qui revient !! elles étaient de mèches la dame gentille et la dame méchante! je crois que j'ai mangé un truc bizarre qui avait dans ma patée, car je suis toute bizarre, je tourne, et la méchante dame s'approche de moi. Oh, non !! elle ne m'aura pas, il me reste suffisamment de force et d'énergie pour lui faire faux bond!
Elle repart, OUF!
mais la gentille dame ne me donne plus à manger....pourquoi ? qu'est ce que j'ai fait ? la cage piège est là, et la dame met ma gamelle dedans. Mais je ne suis pas folle! je ne vais rentrer dedans comme mes petits!
Les jours passent, j'ai faim, je maigris, je m'affaiblis. Il faut que je pense à mes bb à l'intérieur de mon ventre. En plus il pleut, il commence à faire froid. Une semaine que je n'ai pas mangé, je ne vais pas tenir longtemps, je vais perdre mes bb. Il faut que je mange; tant pis, je rentre. Je me faufile dans la cage, j'attrape la nourriture et je ressors. Bon ! ça s'est bien passé, la dame me remet à manger. J'y retourne, et là...BANG! un bruit! je me retrouve prise au piège, mais je n'ai pas la force de lutter. La gentille dame me met dans le noir et puis plus rien.

J'attends encore une fois, longtemps, longtemps...
Et puis j'entends une voix que je connais. Celle de la dame qui a pris mes petits, mais en même temps elle ne leur a rien fait, au contraire on avait à manger à volonté.
On verra. Elle me parle doucement, ça m'apaise.
Je retourne dans cette grande cage, et de la viande m'attend. Elle me caresse, mais c'est étrange, elle ne me fait plus peur, je la connais, et ne me fait pas de mal. Je suis au chaud, à l'abri. Peut-être un bon endroit pour faire mes nouveaux bb?
Je passe une bonne nuit, nourriture à volonté, et sous moi un tapis d'herbe chaude et douce, moelleux! je suis bien. Le lendemain, la dame revient et me touche tout doucement sur la joue...C'est pas mauvais....elle continue mais elle est trés douce. C'est la première fois que j'ai droit à une caresse. La dame qui me nourrissait avait peur de moi. J'aime bien et je me surprends à ronronner. Elle me parle, j'aime bien, elle s'intéresse à moi. Elle me met en confiance. Sa main va en dessous de ma gorge, c'est encore mieux. Je suis bien, du coup je ne sais pas pourquoi je me mets en boule...Et après un chat rentre dans ma cage, je le sens...on dirait un de mes bb d'avant. C'est Frisco. Mais il a grandi, il va bien. Maintenant il faut que je pense à moi. La dame enlève le chat. Je reste tranquille, je dois me reposer, reprendre des forces...
La dame en fait me veut du bien, c'est peut-être ça une famille, une maison ? de la chaleur, une maison, à manger à volonté et des caresses....
C'est ça le bonheur ?
Alors je ne vais pas m'enfuir à nouveau. Je suis bien ici.
Merci gentille dame..."

 

Douce Isabelle, Douzabelle,

tu m'as causé des soucis. Nous t'avons trappée puis tu t'es sauvée....Tu as parcouru plus de 4 kms pour retourner chez la dame qui te nourrrissait...Incroyable!

Tu t'es sauvée la seule semaine de vacances que j'ai pu m'offrir cet été. Je me suis inquiétée pour toi. Tu n'étais pas stérilisée...Et depuis j'ai essayé à nouveau de te trapper. D'abord en te faisant manger un tranquilisant...Tiens, rien à faire. Donc nous t'avons laissé sans nourriture pendant plusieurs jours. Et quand la dame n'y croyait plus et qu'elle allait retirer la trappe, je lui ai dis de persévérer, et le soir même tu étais rentrée dans la trappe. OUF!!

Depuis tu es au chaud, et tu t'es rapidement mise à ronronner. Tu connaissais ma voix puisque je te parlais pour te rassurer. Tu es bien. Ce matin tu as été stérilisée, et la bonne nouvelle: tu n'étais pas gestante. Ouf!!!

Je vais te garder, je ne te remets pas dehors au froid, à la rue. Je te garde ici, au chaud et te trouverai une gentille famille qui saura être patiente avec toi.

Je vais être méfiante et faire attention à la famille qui voudra t'adopter, pour ne pas qu'elle te ramène au bout de 3 jours, car tu es "trop craintive "ou "a mordu". Ben oui si on te force, tu prends peur; c'est normal...Tu mérites que ta future famille se mette à ta place, comprenne que tu n'as jamais été dans une maison, que tu ne connais pas la télé, que le bruit te fera peur, qu'il faudra être doux et patient avec toi. Ce sera normal si tu fais un petit pipi les  premiers jours à côté, car tu auras peur de connaitre de nouvelles personnes qui ne seront peut-etre pas aussi aimante et patiente que moi. Mais tu leur rendras bien ensuite, s'ils apprennent à t'aimer.

Ma Douzabelle, repose toi bien en tout cas ici. Tu es mignonne; je t'ai sauvée de la rue, et je vais essayer de te socialiser.

Et ne t'inquiètes pas, je ne te confierai pas à une famille qui te veut à tout pris car tu es belle. Je choisirai "la" bonne famille patiente, aimante et tolérante pour toi.

Bienvenue chez toi...

×